retraites

 retraites

Retraites

 

 

 

 le special flash infos ...la banque et les seniors... les loisirs senior ...Voir >> 


 

Ajouter à mes favoris

 

Accueil > retraites

 

 

 


 

 

 

Accueil
Plan du site

Seniors et l'épargne

Seniors et la banque

Seniors et la fiscalité

Seniors et la bourse

Seniors et l'assurance
 

Santé senior

Administration

Logement

Aide sociale

Liens utiles

Loisirs senior

Travail et bénévolat

Assurance education

Règlementation retraite

 

 

 

 

 

 

 

A lire ...

retraites Le système des retraites françaises repose sur deux axes principaux : la retraite de base et la retraite complémentaire. Toutes deux sont à la fois obligatoires et liées.

Dans le régime général de tout salarié les retraites de base sont calculées à partir des revenus moyens d'activité, pris en compte dans la limite du plafond de la sécurité sociale qui est revalorisé chaque année en fonction de l'évolution des salaires et à compter du 1er janvier 2011 ce régime des retraites s'élève à 2945 €.

L'âge légal de la retraite est de 60 ans à 62 ans et le relèvement de lâge de départ à la retraite est progressif. Il augmente par tranche de 4 mois pour les personnes nées à partir du 1er juillet 1951 et est fixé à 62 ans pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1956.

L'allocation veuvage est rétablie pour les demandes formulées à dater du 1er janvier 2011.

La retraite complémentaire Arrco est calculée sur l'ensemble du salaire limité à 3 plafonds de la sécurité sociale pour les non cadres et sur le salaire limité au plafond de la sécurité sociale pour les cadres.

La retraite complémentaire Agirc est calculée sur la différence entre le plafond de la sécurité sociale et le salaire limité à 8 plafonds de la sécurité sociale pour les cadres.

Dans le régime des retraites des salariés agricoles et ceux des professions indépendantes les systèmes sont similaires.

Les points des retraites représentent des repères, dans le mécanisme de calcul desdites retraites, utilisés uniquement par les régimes des complémentaires comme l'ARRCO et l'AGIRC pour les salariés du secteur privé.

Ces régimes de retraites attribuent donc à leurs assurés un certain nombre de points, calculés en fonction du montant de leurs cotisations. Le point de retraites est alors assorti d'une valeur, exprimée en euros, qui est actualisée chaque année. Pour déterminer le montant de la retraite, il suffit alors de multiplier le nombre de points acquis au cours de sa carrière professionnelle par la valeur du point.

Le trimestre d'assurance vieillesse est l'unité de base pour calculer le droit à la retraite. Ce nombre de trimestres évolue et d'ici 2012 passera à 164 soit 41 ans.

Dans l'organisation administrative, il est bon de savoir que les caisses et régimes de retraites créés en 1945 ne cessent d'évoluer. Certains ont fusionné ou se sont regroupés et de ce fait, l'ensemble des droits acquis sont transférés dans leur inétégralité au nouvel organisme. En principe tous les assurés en sont informés individuellement.

La pension de reversion est la fraction de la retraite d'un ou d'une assurée décédé versé sous certaines conditions au conjoint survivant. Cette pension peut être versée même si l'assuré est décédé avant d'avoir atteint l'âge de la retraite et même si le conjoint survivant bénéficie de propre retraite.

Par contre, le cumul entre une retraite et la pension de reversion peut être soumisà un plafond. S'il existe plusieurs conjoints survivants en cas de mariages successifs, la pension de reversion est partagée en fonction de la durée de mariage de chacun d'eux. Le pourcentage de la pension de reversion se situe en général entre 50 et 60 % du montant de la retraite de l'assuré décédé.

Comment est calculée la retraite en cas de cotisations à plusieurs régimes et qui la versera ?

Le principe reste identique pour formuler la demande. Si l'affiliation a été qualifiée de régimes alignés au régime général, agricole, commerçants et/ou artisans il suffit de saisir une seule de ces caisses qui se mettra en relation avec les autres sans que l'assuré ait à intervenir. Chaque caisse se chargera de calculer et de payer la part de retraite qui lui incombe. Ce système fonctionne également entre les caisses Arrco et Agirc qui est la retraite complémentaire des salariés du privé.

Dans le cas d'une autre affiliation, il faut écrire à chacune des caisses qui prendra alors en charge le calcul de ladite retraite dans le régime correspondant.

Si, il y a eu cotisations à plusieurs régimes, il y aura plusieurs retraites et il est possible de les demander à des dates différentes.

Pourquoi ? parceque l'âge légal de départ en retraite n'est pas le même dans tous les régimes. De même, la durée de cotisation obligatoire pour obtenir sa retraite peut varier d'un régime à l'autre. Ainsi, il est possible de cumuler une retraite, fonctionnaire par exemple et une activité de salarié ou de travailleur indépendant.

Pour bénéficier d'une retraite de fonctionnaire il faut avoir exercé plus de 15 ans pour recevoir en fait une pension de l'Etat, calculée sur la durée des services dans l'administration.

Moins de 15 ans, les droits sont transférés au régime général des salariés pour la retraite de base et à l'Ircantec pour la retraite complémentaire, soit le régime des agents non titulaires de la fonction publique.

RAPPEL : Les personnes nées en 1948 et qui enregistrent 160 trimestres tous régimes confondus, bénéficient d'une retraite au taux plein. La pension retraite est calculée sur la base des 25 meilleures années de salaire.

Si les trimestres sont inférieurs à 160 le montant de la retraite est minorée de 0.9375 point par trimestre manquant, soit moins de 1.875 %.

seniors service

 

 

 

 

banque seniors | assurance seniors | bourse seniors | fiscalite seniors | epargne seniors | page suivante

Retraites © seniors banque